“Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas une action mais une habitude”. Aristote, philosophe grec.

Dans cet article je souhaite vous faire prendre conscience du fait que beaucoup de choses que nous faisons par habitude sont mauvaises pour notre productivité, santé et niveau de stress. Suite à ce constat je vous donnerai quelques conseils pratiques, à mettre en place immédiatement, pour être plus productif, heureux et moins stressé.

Pour cela suivons Jean, une personne imaginaire mais qui correspond au prototype d’une personne “normale”, dans une de ses journées typiques :

Il est 7:00, le réveil de Jean sonne. Comme il s’est couché trop tard la veille (il a regardé des vidéos amusantes sur You Tube jusque 0:00), il n’arrive pas à se lever. Il éteint plusieurs fois son réveil, qui resonne toutes les 10 minutes. Il fini par se lever à 7:34 et s’aperçoit qu’il risque d’être en retard. Il est déjà stressé et se précipite dans la douche. A 7:49 il se dit qu’il n’aura pas le temps de prendre son petit déjeuner car il doit préparer ses affaires et partir à 8:00 au plus tard. Il se souvient qu’il a une réunion à 9:00, qu’il a besoin de 30 minutes pour aller au travail et qu’il a repoussé la préparation de la réunion la veille en pensant “J’aurai le temps de me préparer demain matin en arrivant au travail”. Il prépare ses affaires, prends quelques biscuits qu’il grignotera dans la voiture et quitte la maison à 8:07 (il a dû repasser aux toilettes avant de partir et a dû faire demi-tour car il avait oublié son parapluie à la maison). Il perd du temps sur la route à cause de la pluie, s’énerve après plusieurs automobilistes qui, à son sens, ne roulent pas assez vite et reste bloqué 3 minutes à un feux à cause de travaux. Finalement il arrive au bureau à 8:46. Il ne lui reste plus que 10 minutes pour “préparer” sa réunion. Il bâcle un plan et une page Powerpoint puis se dépêche de se diriger vers la salle de réunion dans laquelle il arrive, le dernier, à 9:04. En sueur et essoufflé, il s’excuse, branche son ordinateur et commence à présenter ses points. La réunion sera un fiasco et il ne se remettra pas de ce début de journée chaotique. Il sera complètement stressé toute la journée, jusqu’à ce qu’il s’offre une pause bien mérité le soir en regardant des vidéos sur You Tube jusque 00:00…

Qui est Jean ? Est-ce une personne tout droit sortie de mon imagination ? Est-ce une caricature ? Ai-je exagéré en inventant cette petite histoire ? Malheureusement non. Jean c’est peut-être vous. Jean c’est le prototype de la majorité de mes collègues de travail. Jean c’est une personne que j’ai été. Nous sommes malheureusement très doué pour mettre en place de mauvaises habitudes sans s’en rendre compte, d’en souffrir et de ne pas avoir la force de les changer.

Dans l’exemple précédent, Jean aurait pu avoir une journée beaucoup plus sereine en déjouant quelques pièges que nous rencontrons tous : 

1- Ne pas passer sa soirée à exercer une activité chronophage du type “regarder des vidéos sur You Tube”, surtout si tard. J’adore You Tube et je passe pas mal de temps à regarder des vidéos qui m’aident à me développer. Seulement je me force à ne pas le faire tard le soir. Je sais que notre cerveau essaye de nous convaincre que c’est OK de regarder quelques vidéos. Après tout, nous avons travaillé dur aujourd’hui et avons  bien mérité un petit moment de détente… Ce que notre inconscient sait et que nous ne réalisons pas est que nous n’allons pas regarder 2-3 vidéos mais que nous en regarderons 10 (You Tube est bâtit pour ça et le fait très bien), que nous ne resterons pas devant l’ordinateur juste 15 minutes mais au moins 1 heure…

Une solution toute bête pour éviter ce type de problèmes est de premièrement éviter les activité chronophages le soir et de deuxièmement mettre une alarme sur son smarphone pour se forcer à se coucher à une heure raisonnable. C’est évident mais ça mérite d’être rappelé : pour réussir à se lever tôt, il faut se coucher tôt…

2- Avoir une routine matinale. Pour cela Jean aurait dû prévoir une période de temps beaucoup plus large entre son heure de levé et l’heure à laquelle il doit quitter la maison. Cela implique évidemment de se lever tôt, mais ce n’est pas un problème quant on n’a pas passé le début de la nuit à regarder des vidéos sur You Tube.

Dans mon article “Pourquoi et comment prendre l’habitude de se lever tôt” je vous donne quelques tactiques pour réussir à vous lever plus tôt. (Re)lisez cet article et choisissez quelques conseils à appliquer. Cela vous permettra de ne pas traîner au lit une demi-heure après que votre réveil ait sonné (ce n’est absolument pas du sommeil réparateur), de ne pas sauter le petit déjeuner (qui est, rappelons-le, le repas le plus important de la journée) et de s’offrir le luxe de partir un peu plus tôt lorsque vous avez une réunion importante. Vous gagnerez en sérénité et efficacité.

3- Ne rien remettre au lendemain. Jean a fait deux erreurs : il s’est d’abord convaincu qu’il pourrait préparer sa réunion le lendemain matin alors qu’il savait qu’il aurait très peu de temps. Ensuite il n’a pas pris le temps de préparer ses affaires la veille.

Avoir une routine du soir est, à mon sens, aussi important que d’avoir une routine matinale. Même si celle-ci dure moins longtemps, elle vous permet, chaque soir, de préparer votre journée du lendemain. Pour moi cela passe par préparer ma sacoche de travail avec toutes mes affaires la veille au soir. J’y ajoute mes fruits et tout ce dont j’aurais besoin afin ne pas avoir à y penser le lendemain matin. Je prépare également la table du petit déjeuner le soir pour le lendemain. Je gagne 5 minutes le matin et surtout je suis serein car je n’ai pas à réfléchir, tout est prêt. Ce ne sont quelques exemples. Je vous conseille de prendre une feuille de papier et lister toutes les choses que vous pouvez préparer la veille pour le lendemain. Vous devrez faire un effort pour y penser au début mais lorsque vous aurez pris l’habitude vous gagnerez en sérénité le matin.

4- Ne pas s’énerver au volant. C’est humain et malheureusement très répandu. Cependant cela n’apporte rien de positif, bien au contraire. Non seulement vous n’avancez pas plus vite lorsque vous vous énervez mais en plus vous augmentez le risque d’avoir un accident et accumulez du stress dont vous aurez du mal à vous débarrasser.

J’ai passé de nombreuses heures de ma vie dans des bouchons, dernièrement je suis resté bloqué deux heures sans avancer. J’essaye d’accepter la situation, de pratiquer un peu de respiration ventrale et de profiter de ce temps mort pour faire des choses qui me rendent heureux : téléphoner à mes proches, écouter de la bonne musique, écouter des podcasts de développement personnel… L’idée est de transformer une situation négative en une situation positive et de toujours voir les choses du bon côté.

Je vous disait en début d’article que j’avais été Jean et que j’avais souffert des mêmes problèmes que lui. Voyons ensemble à quoi ressemble une de mes matinées maintenant que j’applique les conseils que je vous ai donnés plus haut.

Mon réveil sonne à 5:00. Je me lève d’un bond car mon smartphone se trouve loin de mon lit et je ne veux pas qu’il réveille ma femme. Même si je suis fatigué je ne me recouche pas. Je me dirige directement vers la salle de bain pour boire un grand verre d’eau. Cela me réveille un peu et me réhydrate (j’ai passé presque 7 heures sans boire). Hier soir je lisais des articles de blog quand mon smartphone a sonné à 22:00 pour m’indiquer que je devais monter me coucher. Le temps de me brosser les dents et lire quelques pages, j’ai éteint à 22:32. J’ai donc bénéficié d’assez de sommeil et suis paré pour ma routine matinale (j’en parle dans une vidéo ici). A 6:30 j’ai déjà fini de faire du sport, lire un livre de développement personnel, méditer, écrire dans mon journal et revoir mes objectifs à atteindre. Je prends ma douche tranquillement, puis prends un petit déjeuner équilibré. Même si j’ai déjà préparé ma réunion de 9:00, je décide de partir 15 minutes plus tôt que d’habitude, c’est à dire 7:45. C’était une bonne idée car je perds du temps sur la route à cause de la pluie et de certains automobilistes qui me paraissent trop prudents. Mais je reste calme car j’ai encore la situation en main. J’arrive au bureau à 7:26, relis la présentation que j’avais préparée pour la réunion, ajoute quelques idées que j’ai eu entre temps, puis me dirige vers la salle de réunion. J’arrive le premier, à 7:50, ai tout le temps d’installer mes affaires et d’accueillir les premiers participants. Ma réunion est un succès et je surfe sur cette vague jusqu’au soir, quand je prépare mes affaires pour faire en sorte que ma journée du lendemain soit aussi remplie de succès qu’aujourd’hui.

Bien que j’aie choisi deux histoires extrêmes, j’espère avoir pu vous convaincre du fait que beaucoup de choses que nous faisons par habitude sont mauvaises pour notre productivité, santé et niveau de stress. Ces habitudes sont dangereuses car inconscientes et tellement répandues autour de nous que nous avons l’impression qu’il n’y a pas d’alternative. Heureusement ces alternatives existent. J’en ai cité quelques unes, vous en trouverez d’autres sur ce blog ou dans votre vie quotidienne. Vous ne risquez rien à essayer. De mon côté cela a changé ma vie. Je suis plus heureux en Johan qu’en Jean 🙂

N’attendez pas pour changer vos habitudes. Faites-le dès aujourd’hui. Dites adieu à Jean immédiatement, vous ne le regretterez pas.

Par quoi allez-vous commencer ? Partager votre situation dans les commentaires.